Yule: une tradition

 

La fête païenne appelée Yule a lieu le jour du solstice d’hiver, vers le 21 décembre dans l’hémisphère nord (au-dessous de l’équateur, le solstice d’hiver tombe autour du 21 juin). Ce jour-là, une chose étonnante se passe dans le ciel au-dessus de nous: l’axe de la Terre s’éloigne du soleil dans l’hémisphère nord, et le soleil s’éloigne le plus loin du plan équatorial. Le solstice d’hiver en cette période de décembre marquant le plus long jour de l’année.

Yule est une de nos 8 merveilleuses cérémonies.

En tant que fête du soleil, la partie la plus importante de toute célébration de Noël est la lumière, des bougies, des feux de joie…

Dans l’hémisphère Nord, le solstice d’hiver est célébré depuis des millénaires. Les peuples nordiques, qui l’appelaient  » juil »(qui signifie roue), y voyaient un moment propice à la fête et aux réjouissances. De plus, si l’on en croit les sagas islandaises, c’était aussi une période de sacrifice. Les coutumes traditionnelles telles que la bûche de Noël, l’arbre décoré et le voile peuvent toutes être retracées jusqu’aux origines nordiques.

Les Celtes des îles Britanniques ont également célébré l’hiver. Bien que l’on sache aujourd’hui peu de détails sur ce qu’ils ont fait, de nombreuses traditions persistent. Selon les écrits de Pline l’Ancien, il s’agit de la période de l’année au cours de laquelle des prêtres druides sacrifiaient un taureau blanc et recueillaient du gui lors de célébrations.

Pour les personnes de presque toutes les religions, le solstice d’hiver est un moment où nous nous réunissons avec la famille et les êtres chers. Pour les païens et les wiccans, il est souvent célébré sous le nom de Yule, mais il existe littéralement des dizaines de façons de profiter de la saison.

Apres le passage à Samhain du dernier rayon de la Roue des saisons, le Soleil renaît ! il s’agit là du Noël Solaire.

L’hiver est arrivé, et même si la neige n’est pas encore tombée sur la tête, il y a définitivement un frisson dans l’air. Utilisez des couleurs froides pour décorer votre autel, telles que des bleus et de l’argent et des blancs. Trouvez également des moyens d’inclure les rouges, les blancs et les verts de la saison. Les branches à feuilles persistantes ne se démodent jamais, alors ajoutez-y aussi des verts foncés.

Dans la pratique magique païenne moderne, le rouge est souvent associé à la passion et à la sexualité. Cependant, pour certaines personnes, le rouge indique la prospérité. Dans le travail de chakra, le rouge est connecté au chakra racine, situé à la base de la colonne vertébrale. En guérison holistique, il est dit que: « Ce chakra est la force d’ancrage qui nous permet de nous connecter aux énergies de la Terre et de responsabiliser nos êtres. »

Si vous utilisez du blanc sur votre autel à Yule, envisagez de l’intégrer à des rituels axés sur la purification ou sur votre propre développement spirituel. Accrochez des flocons de neige et des étoiles blanches autour de votre maison afin de maintenir l’environnement spirituel propre. Ajoutez des coussins blancs dodus remplis d’herbes à votre canapé afin de créer un espace sacré et calme pour votre méditation. Le solstice d’hiver étant la saison du soleil, l’or est souvent associé à l’énergie solaire. Si votre tradition honore le retour du soleil, pourquoi ne pas suspendre quelques soleils d’or autour de votre maison en hommage? Utilisez une bougie en or pour représenter le soleil sur votre autel.

Couvrez votre autel avec un chiffon de couleur froide, puis ajoutez des bougies dans une variété de nuances hivernales différentes. Utilisez des bougies en argent et en or – et le brillant est toujours beau aussi!

 

LES SYMBOLES

Essayez également d’incorporer des plantes sacrées associées au solstice d’hiver. Les branches à feuilles persistantes telles que les pins, les sapins, les genévriers et les cèdres font toutes partie de la famille des plantes à feuilles persistantes. Elles sont généralement associées aux thèmes de la protection et de la prospérité, ainsi que de la poursuite de la vie et du renouveau. Accrochez un brin de houx dans votre maison pour assurer la bonne chance et la sécurité à votre famille. Portez-le comme un charme, ou faites de l’eau de houx (que vous lisez probablement comme de l’eau bénite!) En trempant les feuilles toute la nuit dans de l’eau de source sous la pleine lune. Utilisez des branches de bouleau pour créer votre propre bombe pour les travaux magiques, les sorts et les rituels liés aux enchantements, au renouvellement, à la purification, aux nouveaux départs et aux nouveaux commencements.

 

Il n’y a pas de limite au nombre de choses que vous pouvez mettre sur votre autel de Noël, tant que vous en avez la place. Considérez certains de ces éléments dans le cadre de votre décor Sabbat:

  • Fruits et noix: ajoutez à votre autel des bols de noix d’hiver, comme des noix et des noisettes, ou des fruits frais tels que des oranges et des pommes.
  • Le gui, symbole de fertilité et d’abondance, est souvent associé aux vacances d’hiver dans le monde entier.
  • Des flocons de neige, des glaçons ou même un bol de neige peuvent être utiles pour la magie de l’hiver.
  • Cannes de bonbon: bien qu’elles soient généralement associées aux vacances de Noël, elles peuvent être utilisées en magie pour diriger l’énergie.
  • Les cloches sont souvent incluses dans la pratique païenne comme moyen de chasser les mauvais esprits, mais vous pouvez également les utiliser comme méthode pour apporter de l’harmonie à un espace magique.
  • Les roues solaires et autres symboles solaires sont un excellent moyen d’établir votre lien avec le soleil alors qu’il entame son long voyage de retour vers la Terre.

Étant donné que chaque type de bois est associé à diverses propriétés magiques et spirituelles, les bûches de différents types d’arbres peuvent être brûlées pour obtenir divers effets.

Aspen (variété de peuplier également utilisée chez les Amérindiens pour son écorce à des fins médicinales)est le bois de prédilection pour la compréhension spirituelle, tandis que le puissant chêne est le symbole de la force et de la sagesse. Une famille dans l’espoir de connaître une année prospère pourrait brûler une bûche de pin, tandis qu’un couple désirant bénéficier de la fertilité entraînerait une branche de bouleau dans son foyer.

Une exemple de célébration qui a commencé en Norvège, le soir du solstice d’hiver, où  il était courant de placer un gros billot( pièce de bois massif)sur le foyer pour célébrer le retour du soleil chaque année. Les Scandinaves croyaient que le soleil était une immense roue de feu qui s’éloignait de la terre, puis se remettait en marche au solstice d’hiver. À mesure que le christianisme se répandait dans toute l’Europe, la tradition faisait désormais partie des festivités du réveillon de Noël. Le père ou le maître de la maison saupoudrerait la bûche de libations d’hydromel (un rituel religieux consistant en la présentation d’une boisson en offrande à un dieu, en renversant quelques gouttes sur le sol ou sur un autel), d’huile ou de sel. Une fois que la bûche a été brûlée dans le foyer, les cendres ont été dispersées autour de la maison pour protéger la famille des esprits hostiles.

 

La tradition de brûler une bûche de Noël était pratiquée de la même manière dans de nombreux pays européens. Par exemple, en France, un petit morceau de la bûche est brûlé chaque nuit, jusqu’à la Douzième Nuit. Ce qui reste est sauvegardé pour le Noël suivant; on pense que cela protège le domicile familial de la foudre.

Dans les Cornouailles, en Angleterre, la bûche s’appelle Christmas Mock. Elle est dépouillée de son écorce avant d’être amenée à l’intérieur pour le feu. Certaines villes des Pays-Bas suivent encore la coutume de ranger la bûche de Noël sous le lit.

Aux origines, on brûlait la plus belle bûche dans la cheminée (traditionnellement en chêne) et tandis qu’elle flambe on visualise le soleil brillant à travers le feu et on pense à des jours plus chauds. Souvent, on garde une partie de cette bûche qui servira à allumer la bûche de l’année suivante, pour protéger la maison. Ceci est un symbole de continuité…
La coutume veut également que l’on utilise la bûche décorée de rubans, de houx et de gui pour allumer tout autour trois bougies de différentes couleurs: rouge, verte et blanche, on les allume pour symboliser le retour du Soleil.

Les druides celtiques vénéraient les arbres à feuilles persistantes , ces arbres étaient sacrés parce qu’ils ne meurent pas d’année en année comme les arbres à feuilles caduques. Par conséquent, ils représentent l’aspect éternel de la déesse qui également ne meurt jamais. Leur verdure était le symbole de l’espoir pour le retour du soleil. Les druides décoraient les arbres à feuilles persistantes au moment du solstice d’hiver avec toutes les images des choses qu’ils souhaitaient pour l’année à venir.
Des fruits pour une bonne récolte, des charmes d’amour pour le bonheur, des noix pour la fertilité, et des pièces pour la richesse, tous ces petits objets ornaient les arbres. Ces anciennes décorations rappellent celles de nos sapins actuels. Les Saxons seraient les premiers à avoir placé des bougies dans l’arbre.

Peu à peu, l’imagerie de l’arbre sacré a été absorbé et minimisé par l’église chrétienne  mais celle ci n’a jamais été en mesure de détruire les arbres de Noël et leur résonance au sein de notre inconscient collectif. Quand nous décorons nos sapins à Yule, nous symbolisons nos rêves et désirs avec les objets que nous accrochons sur lui. Peut-être une chaîne ou une guirlande, qui reflète un lien…
des bougies ou guirlandes lumineuses pour la lumière, l’espoir, le soleil… des figures animales qui servent de totems, des fruits et couleurs, l’abondance et la beauté, l’or et l’argent pour la prospérité, les noix et les amandes qui mélangent la douceur et l’amer tout comme dans la vie.
Les arbres que nous décorons sont le reflet de nos espoirs pour l’année à venir, à partir de cette nuit, la lumière revient, renaît…

Pour Yule, les pommes sont à l’honneur. Le cidre est la boisson de circonstance. Le gingembre et les épices, le pain d’épices,  les noisettes et les noix, le vin chaud traditionnel, biscuits en forme d’étoiles ou de soleil ou de lune ou d’animaux.

Mais Yule est un moment de partage et de communion où nous profitons de notre famille, nos amis, nos voisins. N’oublions pas un sourire à une personne que nous croisons, une main tendue…

Joyeux Yule à tous

 

 

A bientôt

 

Laisser un commentaire