Ma caravane est ma maison

 

La vie est faite de choix que l’on prend ou pas et ce milieu d’année aura été décisif car des décisions se sont imposées et par conséquent des choix aussi…

Lorsque vous entrez dans le monde du minimalisme et du zéro déchet, tout ce qui vous entoure prend de l’importance non pas en quantitatif mais en qualitatif. Nous vivions dans une maison de 180 m2 dans laquelle chaques pièces avaient été soigneusement vidées pour laisser place à l’essentiel.

L’écho de nos voix résonnaient de plus en plus. J’ai commencé à m’intéresser aux Tiny House il y 2 ans environ où tout ce dont vous avez besoin est concentré dans une seule pièce: whaou! Secrètement je laissais mon imaginaire se délasser dans cet univers puis j’ai commencé à en parler à mon Doudou. Nous regardions des vidéos sur Youtube et plus je voyais ce concept plus chaque parcelle de mon corps me disait que c’était notre avenir. Et vous connaissez la rengaine: les habitudes reprennent le dessus et ce confort auquel nous croyons tant tenir…

Juin 2018

  • Notre fille est tombée amoureuse et quitte le nid familial pour vivre avec son bien-aimé.
  • Doudou reçoit une réponse positive pour son projet de reconversion professionnelle dans la permaculture et part pour 2 mois dès septembre.
  • Problème de santé pour moi…

Tout se bouscule dans ma tête et rapidement je m’interroge sur le fait de rester dans une grande maison seule…

Juillet 2018

Notre rôle de parents prend un autre virage et c’est avec sérénité que nous abordons notre nouvelle vie mais pas sans interrogations.Nos premières vacances avec mon amoureux: au soleil dans le sud-ouest. Nous en rêvions et nous avions planifié des activités, des sorties, des restaurants…

Le séjour à l’hôpital d’un ami très proche nous fait prendre conscience que la vie est courte et que nous devons nous poser les bonnes questions. Je fais part à Doudou de l’incohérence de rester dans une grande habitation seule où cependant le loyer et les charges tombent tous les mois. Nous en discutons avec l’amie qui nous reçoit.

31 Juillet

Une nuit courte, réveil tôt avec un café sur cette table à contempler le jardin typique anglais.

La propriétaire des lieux vient nous voir et me dit que si je veux, je peux m’installer sur son terrain.

A ce moment précis, tout va très vite dans ma tête et je regarde mon époux à la fois très excitée mais aussi dubitative: qu’est qu’on fait?

Nous en discutons afin de trouver la meilleure solution et il en résulte que l’idée est incroyablement géniale mais avec une certaine indépendance car je ne débarquerai pas seule: notre chienne Gaïa et Marie la chatte seraient également du voyage; décision validée par notre amie!

Nos économies sont limitées et nous décidons de regarder les caravanes sur le bon coin. J’envoie des messages à quelques uns et comme nous tournions en rond, nous décidons de profiter du soleil en allant nous baigner.

Retour à 18h30 et au moment de sortir de la voiture, le téléphone sonne: une réponse pour une annonce et la personne nous dit que si nous le souhaitons, nous pouvons venir la voir maintenant.

C’est à cet instant que tout a basculé et où nous avons connu la signification du mot « synchronicité »…

Nous avons acheté la caravane de 10 m2(année 1976) et décidé de tout refaire à l’intérieur. Je vous ferais prochainement un article sur cette transformation.L’inspiration fut cette photo:

 

Promis, je vous détaillerais tout très vite!

Nous sommes le 8 octobre 2018 et cela fait aujourd’hui 10 jours que je vis dans la caravane.

A 49 ans je ne m’étais pas imaginée vivre autant de choses et surtout d’être capable d’aller au bout sans mon mari et ma fille.

La vie est surprenante et vous démontre que vous pouvez agir sur votre destin et que votre choix est le bon quand le moment est venu. Vous allez me demander comment le sait-on? Je vous répondrais simplement que lorsque tous les éléments s’alignent et que vous apprenez à écouter cette voix intérieure: laissez vous guider et observer tous ces signes qui vous entourent et vous témoignent du chemin à empreinter. Le plus difficile est le premier pas; un peu comme tout.

 

Je vis sans télévision( ce qui totalement incroyable pour moi!!), je ne suis pas coupée du monde puisque j’ai internet mais tout est différent. J’ai l’eau(froide) et l’électricité et étonnamment je m’accommode. Le coin salle de bain et toilette sèche bien sûr se trouve dans un petit chalet de 4m2 que nous avons acheté (chalet d’exposition donc prix divisé en 3)juste à côté de la caravane.

Chaque matin, je prends le temps de respirer, de contempler la nature, d’écouter les oiseaux, le vent se faufilant dans les branches des arbres. L’automne est là avec ses couleurs magnifiques et la nuit, tant d’étoiles dans le ciel…

Cette caravane est ma maison et je vis pleinement ce minimalisme avec bonheur et simplicité: my gypsy life!

Comme dit Baloo dans « Le livre de la jungle »:

Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Il faut se satisfaire du nécessaire
Un peu d’eau fraîche et de verdure
Que nous prodigue la nature
Quelques rayons de miel et de soleil.

 

A bientôt

 

 

 

 

 

3 commentaires sur “Ma caravane est ma maison”

Laisser un commentaire