L’arrivée de l’automne

 

 

L’été se termine pour laisser place à l’automne par l’équinoxe Mabon. J’aime toutes les saisons mais celle-ci résonne différemment aujourd’hui et j’en comprends son sens pour la première fois.

Le 31 juillet (oui je sais c’est précis et je raconterai ce récit très bientôt) mon mari et moi avons pris des décisions importantes voire bouleversantes.Nous sommes sur la dernière ligne droite puisque dans 2 jours, nous quittons la région parisienne avec un 180 m2 pour une vie plus simple et minimaliste dans le sud Ouest de la France.

Depuis cette date, tous les éléments s’alignent parfaitement à un tel point que nous ne n’avons pu nier qu’il existe une synchronicité. Les coïncidences, les événements qui se suivent avec une telle facilité, telle le courant d’une rivière. Je me découvre très attentive aux choses qui m’entourent, à observer la nature et tous les êtres qui peuplent notre terre encore plus qu’avant telle une Elfe ou une druide et même tout simplement à me poser pour respirer…

Les premiers temps, je me suis crue un peu niaise et dès que les premiers signes sont apparus, tout était comme une évidence: j’allais être là je devais être et la suite coulerait de source. Aucun stress, pas d’appréhension plus que de raison, je me laissais guider. Certains vont se dire que la moquette doit être bonne et bien non puisque je ne fume pas!

A un moment de notre vie, nous avons tous envie de changement mais la réalité peut vite prendre le dessus et je dirais même que notre cerveau très cartésien va envoyer des signaux de détresse: « Mais qu’est ce que tu fais?? ».Entre la peur de l’inconnu et la stabilité que nous avons créée depuis des années et qui nous rassure soyons honnête, le choix est cornélien.

Et ma réflexion a commencé justement à ce moment précis: pourquoi devrais je faire un choix?

Un tourbillon des questions a débuté car j’ai souvent besoin d’être rassurée et beaucoup d’entre elles n’avaient pas de réponses ce qui m’a parfois paniqué. Cependant, j’ai cherché une solution à chaque interrogation et je me suis rapidement dis que mon cerveau fonctionnait trop!

Notre vie entière est régie par des règles que l’on nous enseigne dès notre plus jeune âge et je m’interroge aujourd’hui sur l’importance de cette pédagogie et sur l’étymologie du mot transmission. Je ne remet pas tout en question bien sûr mais je souhaite comprendre pourquoi un procédé basique, « action de faire passer, transmettre et partager » s’est transformé.Pourquoi l’homme est il enclin à l’égotisme puisque son enseignement est tout autre?

La connaissance est un don précieux qui sans cette notion de partage n’a aucun intérêt, vous n’êtes pas d’accord ?

Au fil des années, nous avons déserté la ville car ce sentiment de repli sur soi-même, d’indifférence était trop fort pour nous. Mais certaines campagnes ne sont pas mieux car elles sont devenues un lieu « dortoir » pour beaucoup et l’intérêt pour l’autre n’existe pas vraiment. Donc il nous fallait prendre le problème autrement et agir de l’intérieur où que l’on soit.

 

 

Je reviens sur le mot synchronicité. Avez-vous remarqué en voiture par exemple, que lorsque vous vous laissez aller à un certain civisme, en retour une autre personne fait de même avec vous?

Donner sans rien attendre en retour, donner tout simplement pour le plaisir.

 

A bientôt pour partager avec vous ce gros changement!

 

 

 

2 commentaires sur “L’arrivée de l’automne”

  1. Chaque seconde nous donne la possibilité de ce rendre compte de La beauté de cette Vie…
    Merci pour toutes ces années …
    Sans oubliée la suite .
    Je vous aime tellement fort mon amour

    1. Merci à toi mon amour d’être présent dans cette toute nouvelle aventure que nous vivons et qui nous comble tellement.
      Merci Mère nature et nous promettons de faire notre mieux pour respecter et partager tes offrandes.
      I love you so much hunsband

Laisser un commentaire