Dressing zéro déchet et mode éco-responsable

Pas toujours facile de s’habiller pas cher tout en respectant nos principes écolos et notre âge!

J’essaie pourtant de trouver des solutions car il est hors de question de casser ma tirelire pour un vêtement ou accessoire de mode.

Je suis une fan inconditionnelle du « second-main ». L’image des vêtements achetés en brocante ou dans des boutiques de reconditionnement est mal jugée, voir tabou…

Je vous cite quelques avantages qui me viennent et je suis sûre qu’il y en a plein d’autres.

  • Le prix:  Vous ne pouvez pas trouver moins cher car le prix est imbattable.
  • La qualité: Vous choisissez la matière que vous désirez et l’article que vous allez essayer et la qualité est forcément supérieure
  • L’impact: L’empreinte carbone est moindre. Vous prenez un bien déjà acheté donc vous n’alimentez pas d’avantage les industries vestimentaires.
  • Le plaisir: Vous achetez sans vous ruiner et votre sac est plein de vêtements et d’accessoires pour un prix dérisoire. Et voyez-vous cela me donne le sourire!

 

Les points négatifs que j’entends souvent:

  • Les vêtements sont sales.
  • Les vêtements sont en mauvais état.
  • Les vêtements sont « vintage ».

Dans les friperies, les vêtements sont contrôlés minutieusement avant d’être mis en vente et si toutefois vous constatiez un défaut, une petite tâche ou autre, signalez le et vous aurez une remise supplémentaire! Si vous avez l’occasion lors d’un séjour en Angleterre ou en Écosse, allez dans les « charity shop », boutiques de seconde main également, vous serez sous le charme. Pour moi ils ont tout compris: lorsque vous entrez dans un magasin, tout est rangé par thème, couleur et vous oubliez que vous êtes dans une boutique d’occasion: c’est génial!

En Ecosse il y a quelques années, j’avais eu une paire de Timberland rose état impeccable à 5€ et des vêtements so British que vous ne trouverez pas ici, normal puisque la mode est différente et ce n’est pas pour autant que vous ne trouverez pas votre bonheur dans les friperies françaises loin de là car vous pouvez trouver des petites robes, des hauts ou pantalons absolument tendances et à tout petit prix.

Le vintage est à la mode et c’est même un véritable phénomène et l’avantage des friperies est que vous pouvez essayer les vêtements.

Quelques boutiques sympa:

Pour Paris voici un site où des très belles boutiques sont répertoriées: http://www.topito.com/top-friperies-paris

Pour Lyon: https://www.vintagemakeup.fr/guide-friperie-lyon

Pour Bordeaux: https://www.lebonbon.fr/bordeaux/les-tops-mode/le-top-des-friperies

Pour Lille: https://www.vintagemakeup.fr/guide-friperie-lille

Sur les moteurs de recherche Lilo ou Ecossia, vous trouverez toutes les friperies se trouvant près de chez vous donc n’hésitez pas.

Pour celles et ceux qui achètent sur internet et dont je fais partie aussi, je vous conseille car j’y achète depuis quelques années en toute sécurité, Priceminister : https://www.priceminister.com et ma fille serait plus Vinted:  https://www.vinted.fr.

Je n’ai jamais été déçu de ce que j’ai reçu et si l’article de vous plait pas pour x raison, trouvez un arrangement avec l’acheteur.

Que se soit en boutique de seconde main ou en brocante, vous pouvez tout trouver y compris des sacs à main, paniers, colliers, foulards…

 

Mes astuces brocante:

Cela fait presque 30 ans que j’arpente les brocantes et il est assez intéressant de constater les changements car les vide-greniers ne sont plus « réservés » aux classes ouvrières. Entre l’effet « tendance » et le pouvoir d’achat en baisse tout milieu confondu, ces manifestations ont vu surgir une catégorie sociale plus élevée et je me souviens avec amusement il est vrai, d’une brocante où ma fille m’a interpellé pour me dire  » la dame vient en brocante avec un manteau en fourrure et des talons »… Ne nous moquons pas(oups!).

Lorsque j’achète un vêtement, j’ai  quelques règles:

  • Je regarde l’étalage de la personne qui vend: rangé ou free style pour moi ce n’est pas pareil.
  • Je regarde la personne qui vend: sa morphologie, son âge.
  • Je regarde les vêtements en long, en large et en travers: n’oubliez pas les fermetures éclairs, pressions et coutures.

Et c’est le même principe pour mon mari et ma fille.Vous devez contrôlez les vêtements que vous achetez afin de ne pas gaspiller votre argent même si le prix n’est pas élevé, ce n’est pas une raison.

Si le stand de la personne vous plait, n’hésitez pas à lui demander s’il y a des cartons non exposés: fouiller est la règle d’or de la brocante!

Un des gros avantages, selon moi, est de choisir la qualité de son achat: vous pouvez vous permettre des « folies » qui seraient impossible en magasin. C’est une bonne affaire pour vous et aussi pour le vendeur et les deux parties sont contentes.

Pourquoi acheter d’occasion est-il un geste éco-responsable?

Voici quelques raisons:

  • Vous faites des économies: impossible de trouver moins cher.
  • Vous faites un geste pour la planète puisque vous faites un achat recyclé. Vous le réutilisez au lieu qu’il soit jeté, enterré ou autre.
  • Vous optez pour une qualité supérieure. Vous pouvez choisir d’acheter un vêtement dont la matière est de meilleure qualité et le prix inférieur à une boutique qu’il l’aurait fait revenir d’un pays lointain donc empreinte carbone et fabriqué pas forcément dans des conditions humaines.

 

Promouvoir l’artisanat

Tout autour de nous, à chaque coin de la France et aussi à l’étranger, des hommes et des femmes oeuvrent pour créer, innover dans l’artisanat et tous domaines confondus:

  • Couture
  • Agriculture
  • Boulangerie-Pâtisserie
  • Poterie
  • Menuiserie
  • Productions locales diverses…

Je suis très admirative des créateurs tels qu’ils soient, à partir du moment où ils conçoivent eux-même, qu’ils respectent l’environnement et retransmettent leur savoir faire.

Nous avons perdu notre savoir faire au profit du « payer moins cher ». La qualité et le travail bien fait se payent dans la limite du raisonnable je suis d’accord avec vous! Si vous le pouvez, préférez un travail artisanal à une production de masse: oui le prix de cette dernière est attractif j’en conviens mais la qualité n’y est pas et surtout derrière un prix bas se cache très souvent des conditions de travail déplorable ainsi que l’exploitation de petites mains, comprenez par là des enfants très jeunes qui pourraient être vos petits enfants… La délocalisation entrainée par une production de masse amène souvent des drames humains et acheter ces produits à moindres coûts doivent nous ouvrir les yeux sur notre consumérisme, l’ignorer ferait de nous des hypocrites vous ne pensez pas?

Profitez de vous et de votre famille et à bientôt!

 

 

 

Laisser un commentaire