Le pipi au potager!

 

Il y a presque un an, Paupiette et moi avons offert un livre à Doudou sur l’urine : Le bilan!

Idée que mon viking a adopté immédiatement (en fait il le faisait déjà croyant que nous n’avions rien vu!!)

Au cours d’une vie, chaque être humain produit environ 38.000 litres d’urine, soit l’équivalent d’un gros camion-citerne. Ce fluide qui jouit d’une très mauvaise réputation possède pourtant de multiples vertus pour votre jardin ! En effet, notre urine possède les trois plus importants nutriments dont une plante a besoin : l’azote (N), le phosphore (P), et le potassium (K). L’utilisation de l’urine comme engrais permet d’économiser de l’argent, des combustibles fossiles (largement utilisés dans la production d’engrais chimiques) et de l’eau (pas besoin de tirer la chasse d’eau) !

La règle d’or pour bien récolter votre urine est de la séparer des autres déchets corporels. L’urine est propre et doit être conservée telle quelle. La technique consiste tout simplement à faire pipi dans l’arrosoir ! Il existe une autre solution, mettez des bouteilles pour les toilettes.

Quelques conseils importants:

  • Utilisez l’urine fraîche sous 24 heures maximum, sous peine d’en perdre les bénéfices nutritionnels. Nous connaissons tous l’odeur de l’urine après plusieurs heures. Plus votre urine sentira, moins elle sera nutritive pour vos plantes.
  • Ne pas utiliser directement sur les plantes!
  • Ne versez pas d’urine sur des jeunes pousses cela pourrait les brûler

Voilà pourquoi Doudou le viking fait directement dans le compost ou qu’il mélange son précieux liquide avec le terreau du compost.

Nb : des études américaines et finlandaises publiées en 2007 et 2009 sur l’utilisation de l’urine humaine comme fertilisant dans la culture de la betterave rouge, de la tomate et du choux ont conclu qu’elle pouvait être un substitut aux engrais minéraux pour augmenter les rendements.

Par ailleurs, elles montrent un impact moins important des prédateurs sans poser aucun problème sur le plan sanitaire ou sur la saveur des aliments.  http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf9018917

 

Extrait du livre aux sources de l’agriculture, la permaculture, illusion et réalité à propos de l’urine :

« petit clin d’œil à ce fabuleux fertilisant gratuit à portée de toutes les bourses et dont à la louche, 7 millions de tonnes sont produits tous les jours par notre espèce.

 Gratuit parce que chacun est propriétaire de droit de ses déjections ; et fertilisant, parce que les plantes ont les moyens d’en extraire la substantifique moelle.

Un réservoir renouvelé en permanence depuis le départ de l’humanité, et des mers entières remplies chaque année d’un pipi qui rivalise même avec les engrais chimiques selon toutes les études.

 Fleuron des phytostimulants naturels en plus de ses puissantes propriétés phytosanitaires, il est utilisé avec succès dans certains pays mais chez nous comme partout ailleurs, il jouit d’une très mauvaise réputation comme tous les produits de transformation de notre corps … »

 La technique du « pisser dans l’arrosoir » est à la portée de tous même si le genre féminin se positionne dès le départ avec un handicap …

 

Je pourrais vous recommander des tas d’articles ou de livres sur le sujet mais je vous conseille une seule chose: TESTEZ!

Nous proposons aux invités d’arroser le compost à leur bon vouloir et généralement les hommes ne se font pas prier pour pisser dehors!!

 

A bientôt

 

Laisser un commentaire