Le monde agricole au travers de notre voyage

 

Nous avons vécu un mois d’Août exceptionnel, riche en rencontres, en paysages plus incroyables les uns que les autres et je me trouve tellement grandie de ce voyage…

Cette traversée de la France m’a fait prendre conscience combien notre pays est beau, que notre agriculture est abondante et florissante. Mais elle m’a aussi fait m’interroger sur notre façon de produire quand j’ai vu tant de producteurs emmitouflés dans une combinaison qui utilisaient des pesticides.

Nous sommes au 1er rang européen pour le blé, 7e mondial pour le sucre, 8eme mondial pour le maïs, 2eme pour le vin et 3eme pour le lait. Grâce aux aides du PAC(politique agricole commune), la France est devenue le premier pays agricole européen. Mais à quel prix?

Valeur des productions agricoles
Valeurs en milliards d’euros 1990 2000 2010 2014
Production végétale 34,2 31,5 40,2 42,7
Céréales 9,1 6,7 11,7 11,0
Oléagineux 1,8 1,0 2,7 2,5
Fruits 2,4 2,4 2,8 2,7
Légumes 2,7 3,0 3,0 2,8
Vins 9,0 9,5 9,6 12,4
Autres 9,2 8,9 10,5 11,3
Production animale 23,4 22,8 22,9 27,0
Bovins 7,7 6,5 6,5 7,3
Porcins 2,9 3,0 2,8 3,2
Lait 7,9 8,0 8,1 10,2
Produits avicoles 3,4 4,0 4,1 4,8
Autres 1,5 1,4 1,3 1,4
Production de services 2,0 3,0 4,1 4,7
Subventions sur les produits 0,6 6,6 1,2 1,1
Production totale 60,2 63,9 68,4 75,4
Autres subventions 1,7 1,6 8,5 8,0
Total des ressources 61,8 65,5 76,9 83,4
Sources : Agreste, Insee – Comptes de l’agriculture – Base 2010

 

Nous produisons pour nourrir les animaux et non pour les besoins des hommes… Je vous conseille cet article : https://www.planetoscope.com/cereales/1226-production-de-mais-en-france.html

On nous a gentiment conseillé de ne pas manger le maïs dans les champs car ils étaient traités pour impropres à la consommation de l’homme…. … ça m’a laissé perplexe quand même et si je vous dis que nous avons eu la même réflexion pour le raisin et le blé. Je me souviens lorsque j’étais enfant, nous allions dans un Mobil home dans la Somme et nous allions nous baigner dans cette petite rivière et au retour nous mangions du maïs; Il serait quasi impossible de refaire la même chose tant l’eau de la rivière serait polluée ainsi que le champs.  L’union européenne apportent des aides financières aux agriculteurs pour qu’ils utilisent tels ou tels produits ( Monsanto ou une leur filière peut-être?) afin d’accroître le rendement de leur production. Je rappelle que l’introduction du maïs hybride en France est apparu après guerre, importé des Etats-Unis et validé par l’Inra et que d’un point de vue génétique, il n’a plus rien à voir avec le maïs d’antan. Il en va de même pour la plupart de nos céréales.

Petit rappel sur les produits où Monsanto, ce géant de la biotechnologie n’est pas célèbre que pour la qualité de ses produits, mais plutôt pour les scandales sanitaires dans lesquels il est impliqué. De plus, les marques sont très nombreuses à utiliser les produits Monsanto , et on se garde bien de nous le dire.

Boissons Monsanto

  • Coca-Cola: Coca-Cola, Fanta, Dr Pepper, Minute Maid…
  • Les jus de fruits Capri-Sun et Topricana.
  • Le boissons Ocean Spray, les sodas Pepsi-Cola, Seven Up, Schweppes.
  • Les thés Lipton et les cafés Maxwell.
  • Le lait Gloria de la firme Nestlé
  • et je suis sûre qu’il y en a d’autres…

Produits sucrés Monsanto

  • Les chocolats Poulain, Lindt, Côte d’Or, Dam, Milka, Suchard et Toblerone.
  • Les biscuits Lu, Oreo, Cadbury et les cookies Pepperidge Farm.
  • Les produits Brossard et Savane.
  • Les bonbons Carambar, Krema et La Vogienne.
  • Les chewing-gums Hollywood et Malabar.
  • Les barres de chocolat Bounty.
  • Les glaces Häagen Dazs, Miko et Ben & Jerry’s.
  • Les céréales Kellogg’s, parmi lesquelles Special K, Trésor, Miel Pop’s, Froties ou encore All Bran.
  • Les yaourts Yoplait.

Hygiène et entretien Monsanto

  • Les couches pour bébé Pampers.
  • Les protections féminines de la marque Always.
  • Les gels douche, shampooings et déodorants Pantene, Axe, Monsavon, Dove, Rexona et Timotei.
  • Les dentifrices Signal.
  • Les produits nettoyants Cif, Omo, Dash, Skip, Cajoline et Sun.
  • Les désodorisants Febreze.

Je ne suis pas négative en vous dressant ce portrait de notre agriculture. C’est une réalité, notre réalité: la preuve nous importons des céréales pour notre consommation alors que notre pays est dans les 3 premiers rangs mondiaux, en autre…

 

Le bonheur est d’avoir rencontré ces pionniers qui veulent faire changer les choses, qui se moquent des subventions que l’Etat ou de l’Union Européenne car ils sont intimement convaincus que la production naturelle est la meilleure. Et je vous assure que ce sont ces gens personnes qui embellissent votre journée car vous sentez la passion jaillir tout autour de vous quand ils vous parlent de leur produit et c’est quand même plus sympa que d’aller dans un supermarché où tout le monde fait la gueule et ne semble même pas heureux en remplissant leur caddie de produits dont ils ne savent rien ou trop peu…

 

Nous avons commencé notre « road trip » par le Nord de la France,la Belgique, un peu les Pays-bas, la Gironde, le Vaucluse, le Gard et nous avons fait une escale par l’Indre avant de retourner en Seine et Marne.

Nous n’avons pas voulu engraisser d’avantage les autoroutes donc nous avons sillonnés les nationales, les départementales inconnues pour ma part et où nous avons dégoté des lieux magiques. C’est aussi ça, le plaisir d’être en vacances; de ne pas avoir avoir de contrainte et de se laisser porter par l’inconnu.

   

 

Je ne pensais pas que notre pays était autant fleuri de champs de tournesol, de blé et vignes. Chaque région nous a dévoilé son agriculture et quel tableau grandiose!

 

    

Du Nord au Sud, les paysages sont incroyablement magiques!

 

Merci à mère nature pour ce coucher de soleil, cet orage, ce champs et cette mer si bleu…

 

  

 

Notre arrêt le plus long ayant été en Gironde, près de Saint Emilion, nous avons un peu trainaillé au alentours et nous avons fait bronzette au lac Blasimon (petit lac fort sympathique et gratuit!  

Vile où vous pouvez aussi découvrir une très ancienne Abbaye du XIIe siècle:

Et pour parfaire notre séjour, la ferme Berjon où tout est bio!

Nous avons été accueilli par la propriétaire des lieux, Mme Marie-lise Berjon. Le jour où nous y sommes allés c’était l’anniversaire de Monsieur Eric donc nous ne l’avons pas vu!

Quel bonheur de rencontrer des agriculteurs engagés, convaincants car convaincus qui produisent et transforment des farines et des huiles bio.Elle vous conte avec plaisir et détermination qu’ils ne sont pas arrivés au bio pour faire comme tout le monde mais que Papa avait déjà commencé à l’époque où l’on ne parlait pas d’écologie et que pour eux c’était comme une évidence de perpétuer cet engagement.

Passionnée donc passionnante, elle vous parle de leur parcours et vous montre avec fierté le résultat.

Je ne pouvais pas partir sans prendre de la farine et de l’huile pour faire « mon pain cocotte » et autres gourmandises!!

Et voici le résultat: du pain et des crêpes!

Ce voyage nous aura permis de renforcer nos convictions sur l’écologie et le zéro déchet et de continuer de poser notre pierre à l’édifice. Nous devons rester sur la seule voie possible: vivre harmonieusement avec l’environnement et ce que la nature nous offre.

 

A bientôt

Laisser un commentaire