Aux anonymes qui en font tant…

 

Nous vivons dans un monde de médiatisation où rien ne semble nous appartenir. Nos amis sont virtuels, les informations nous dépriment puisqu’elles ne relatent que des conflits et tensions à travers le monde. Un joueur de football et une star de la télé-réalité sont mis sur devant de la scène avec des salaires et un mode de vie qui dépassent le quotidien des 3/4 des gens et font les gros titres dans les journaux pendant un enfant meure échoué sur une plage…

Pendant ce temps, des hommes et des femmes se battent anonymement tous les jours pour ça change, pour que le reflet dans le miroir ne soit pas celui d’un être humain dénué de toute émotion, pris dans l’engrenage du « métro, boulot, dodo », pour que nos valeurs et notre bienveillance ne soient pas que des mots.

Ces anonymes dans le milieu médical, payés à peine au smic qui embellissent votre journée par un sourire, un geste d’humanité oublié de nombreux…

Ces anonymes qui travaillent dans le social pour qu’un enfant trouve un foyer avec de l’amour non du conflit, pour qu’une femme ayant omis de baisser la tête devant son mari, ne soit retrouvée battue ou pire…

Ces anonymes qui prendront ta main pour que tu fasses un pas supplémentaire…

Ces anonymes qui vont enseigner une méthode de travail différente, en marge de celle que l’on a apprise mais vont faire que tu te sentes bien…

Ces anonymes qui vont sur le terrain et non derrière un bureau pour te parler, vivre un moment avec toi…

Ces anonymes qui font tous ses petits gestes qui peuvent paraitre banals mais qui sont porteurs de réussite pour ici et là bas…

Ces anonymes qui préfèrent penser  » Amour » plutôt que « Haine »…

Ces anonymes qui osent informer plutôt que de déformer…

Ces anonymes qui préfèrent sourire plutôt que de baisser la tête…

Ces anonymes qui vont s’emporter pour ceux qui les importent…

 

Ces anonymes sont parfois dévoilés et je tenais à leur rendre hommage de rendre moins insignifiants ces actes du quotidien afin de rendre meilleur notre monde et ceux qui y vivent.

Ces actes ne doivent pas être ni banalisés, ni balayés par ces insipides actualités…

 

A bientôt

 

 

 

 

Laisser un commentaire