La ménopause:un article réservée aux femmes!

 

La ménopause n’est pas toujours traitée de l’intérieur, on vous balance la liste des symptômes, votre gynécologue veut vous donner un traitement médical pour les bouffées de chaleur et vous, vous êtes  là avec un bouleversement tel, dans votre corps, dans votre tête…. Mais elle me frappe de plein fouet et je voudrais partager avec vous mes angoisses, mes solutions (parfois) et remèdes.

Même si elle est inévitable dans une vie de femme, on ne s’attend pas nécessairement à tous ces symptômes qui nous tombent dessus!

Mais qu’est ce exactement que la ménopause ?

C’est l’arrêt de la production des hormones ovariennes (œstrogène et progestérone) qui se traduit par la fin des menstruations. La ménopause est considérée comme étant survenue après au moins 12 mois d’arrêt des règles.Elle survient généralement entre 42 et 56 ans.

La ménopause naturelle est précédée d’une période de quelques années appelée pré-ménopause durant laquelle les ovaires produisent graduellement moins d’œstrogène et dont le principal signe est une irrégularité des règles. Dans la dernière ou les deux dernières années de la périménopause, la diminution d’œstrogène s’accélère et plusieurs femmes vivent plus de symptômes.

Les symptômes de la ménopause varient d’une femme à l’autre.Une femme sur deux ne vivrait que des symptômes modérés.

Voici quelques exemples:

  • Les troubles du sommeil (insomnie)
  • Les bouffées de chaleurs (ou sueurs nocturnes) : Environ 70 % des femmes seraient affectées par les bouffées de chaleur qui se manifestent par une sensation de chaleur parfois accompagnée d’une rougeur de la peau. Chez certaines femmes, elles s’accompagnent d’une transpiration intense.
  • Les changements d’humeur, l’irritabilité, l’anxiété, les affects dépressifs.
  • La prise de poids : Souvent, au moment de la ménopause, les femmes prennent du poids.Les graisses s’accumulent plus fréquemment au niveau du ventre qu’au niveau des cuisses et des fesses.
  • Une diminution de la libido.
  • Les troubles vaginaux : La carence en œstrogène peut rendre la paroi vaginale plus fine, plus sèche et moins « élastique ». Les rapports sexuels peuvent ainsi devenir inconfortables.
  • Les troubles urinaires : Le contrôle de la vessie peut être moins bon, ce qui peut provoquer de petites fuites urinaires, en particulier lors d’efforts (éternuements, rires …).

D’autres troubles peuvent apparaître : maux de tête, sensations de grande fatigue, douleurs articulaires ongles cassants…

C’est pas le bonheur tous ces symptômes !!!!

 

Personnellement j’ai commencé il y a presque un an par les bouffées de chaleurs  uniquement la nuit sinon ce n’est pas drôle où vous avez des montées de température: là vous poussez la couette! Et quelques heures plus tard quand elle est redescendue, vous vous enfouissez dessous tellement vous avez froid….

Elles sont parties faisant place aux maux de tête, insomnie, perte de cheveux ….Sexuellement( maman ferme les yeux!!), le désir est là mais mon corps ne suit pas toujours et j’avoue que cela est très perturbant.

Etre allongée près de l’homme que vous aimez et ne pas se reconnaitre dans vos moments d’intimité m’interpellent. Petit conseil: Parlez en avec lui!!

Vous ne devez pas passer par cette étape seule. Un couple est formé de deux personnes donc l’impliquer dans cette phase de changement est indispensable. Il doit être capable d’entendre que votre corps subit des transformations et qu’il a aussi un rôle à jouer.Expliquez lui la difficulté que vous avez à vous sentir encore femme quand tout ce qui fait de vous une femme cesse petit à petit et définitivement…

Eh oui l’amour se fait à deux et le plaisir se partage!

 

Les remèdes:

J’ai la chance d’avoir une naturopathe formidable qui m’a donné des comprimés de sauge et de houblon.

  • Le houblon 
Efficacité incertaine Soulager les troubles de la ménopause. Prévenir la plaque dentaire, les caries et l’inflammation des gencives (parodontite).
Usage reconnu Traiter l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil.
Usage traditionnel Traiter le manque d’appétit.

 

  • La sauge  

je vous conseille un très bon article sur le sujet: http://www.avogel.fr/conseils/info_produits/info_Menosan_etude_clinique.php

 

Ceci est un article de femme pré-ménopausée qui vous donne son ressenti et ses conseils mais à chacun sa conception de la ménopause et ses remèdes; n’hésitez pas à me les partager. Bonne route à toutes les femmes!

A bientôt

 

 

 

Laisser un commentaire