Permaculture: patates sur pelouse acte 2

 

 

 

LA PATATE:

Comment pourrais je exprimer de façon significative notre amour pour la pomme de terre?

En tant que chti, c’est une tradition, que dis-je une institution!! L’histoire est encore plus belle puisque Doudou l’aime autant que moi (je ne balancerai pas sur le fait que notre Paupiette n’aime pas les frites: j’ai songé à la renier pour cela mais non…!!!!)

Nous les mangeons :

Vous l’aurez compris, on ne plaisante pas avec la pomme de terre et surtout pas chez nous!!

 

Parlons un peu permaculture.

Doudou a constaté qu’il manquait de la matière l’année dernière( paillage: pelouse, feuilles mortes, et récup de paille) afin que les pommes de terre puissent se developper en quantité et en qualité.

Cette année: pas de loupé et il a déjà procéder à 4 couches— tonte d’herbe/ feuilles, ce qui protège du froid et de notre « fameux » changement climatique.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, dès le début du mois d’avril, les pommes de terre ont déjà pointé le bout de leur nez. ( rappel, nous avons commencé le 09/03)

   

IMPORTANT les saintes glaces ne sont pas passées.En 2017, les Saints de Glace tomberont donc entre le jeudi 11 mai et le samedi 13 mai, selon les régions et le climat.

Cette deuxième quinzaine de mai où se situent les dernières nuits froides de fin d’hiver, reste un repère pour se rappeler quand la période climatologique de gel se termine. Ces jours étant passés, on peut semer et planter sans crainte les fleurs annuelles ou bulbeuses d’été au jardin et les légumes frileux au potager, comme les tomates ou les courgettes.

Le fait d’utiliser la permaculture nous a évité des désagréments pour les pommes de terre car mon père m’a informé qu’un de ses amis (habitant dans le Nord de la France) avait perdu ses récoltes suite au gel de ces derniers jours.

 

 

A bientôt pour le prochain acte qui sera après les Saintes Glaces!

 

Laisser un commentaire