En mode zéro déchet, acte 1: La cuisine

 

 

Pour une partie de la population, le zéro déchet est un mode de vie, une évidence et pour l’autre partie c’est une utopie, une perte de temps.

Au travers de mes futurs articles, nous allons essayer ensemble de faire le point sur ce mode de vie si particulier et si attachant!

Il est nécessaire de modifier nos habitudes. Le changement climatique n’est pas une foutaise écologique, c’est une réalité et si vous en doutez encore, je vous conseille 3 documentaires:

  • Demain 
  • En quête de sens 
  • Before the flood 

Prendre conscience de la réalité de signifie pas qu’il faut sombrer dans une paranoïa mais simplement vouloir changer nos habitudes et nous savons bien qu’il s’agit probablement du point essentiel de cette étape.

Avant toute chose, il faut y aller progressivement, pas à pas. Ne pas vouloir changer tout d’un coup de baguette magique car dans chaque pièce de la maison, dans chaque objet qui vous entoure se trouve quelque chose d’invisible et de précieux: le souvenir.

Je ne suis pas ici pour faire la morale car je suis passée aussi par cette transition: « je vais le garder c’est X qui me l’a offert et puis c’est joli! »

Tout d’abord il faut être honnête avec soi même en toute circonstance… Oui je sais ça va être fun!

 

Pour ne pas être que la tornade qui chamboule tout sur son passage, je vous conseille de faire pièce par pièce et de faire participer votre famille. C’est aussi important afin qu’il se sente concerner car nous ne parlons pas d’individualité mais de collectivité. Faire les choses ENSEMBLE pour l’avenir de TOUS.

 

 

Commençons si vous le voulez bien par la cuisine.

La cuisine est sans doute l’endroit où vous passerez beaucoup de temps, pas tous les jours bien sûr mais cette pièce va devenir votre meilleure amie et il va falloir la traiter en tant que telle.

Il faut vider tous les meubles, tiroirs, étagères, box: tout ce qui se trouve dans la cuisine doit être lister afin de condenser et vous concentrer vers l’essentiel.

Questionnaire utile :

  • Est ce que j’en ai vraiment besoin?
  • Est ce que je m’en sers régulièrement  ?
  • Quelle est la matière de mes contenants?
  • Que contiennent mes conserves?

 

Réponses utiles:

  • Vous n’avez pas besoin de doublon en cuillère en bois, pelle à tarte, couteaux.. .
  • Mettez une étiquette avec la date du jour sur un appareil dont vous avez du mal à vous séparer et vous saurez réellement si vous en avez l’utilité et non le besoin.
  • Le zéro déchet nous conseille d’éviter les produits dangereux donc tous les ustensiles issus du pétrole, réduire le plastique au maximum, de vérifier tous les ingrédients dangereux qui résident dans vos produits au quotidien, qui sont cancérigènes, sont des perturbateurs endocriniens, tous ces additifs, colorants….

Ne jetez pas—– composter, réutiliser…

 

Pour résumer, il faut savoir ce qui va vous être utile pour la cuisine. Privilégiez le bois et l’acier pour vos accessoires.

 

Le bicarbonate et le vinaigre blanc sont des alliés précieux pour le nettoyage. Faites vos produits d’entretien vous même: c’est facile et gratifiant!

Exemple avec le lave vaisselle:

  • Produits vaisselle: je confesse que mes essais n’ont pas encore étaient concluants.
  • Produits lave-vaisselle:                   

    Ingrédients:   

    – 100g de sel fin                                               

    – 100g de bicarbonate de soude

    – 100g d’acide citrique

    – 100g de cristaux de soude

    – 100ml d’eau

    – un bac à glaçons pour des cubes rentrant dans le réservoir à pastilles de votre lave-vaiselle

    – Quelques gouttes d’ huile essentielle de citron ou tea tree 

  • Liquide de rinçage: du vinaigre blanc avec quelques gouttes d’huile essentielle au choix

 

 


Un an après nos débuts dans le zéro déchet , nous avons donné le micro-ondes qui ne servait qu’à réchauffer des plats. Adieu Georges: je me suis arrachée de la célèbre cafetière au profit de la géniale Bodum   et d’une bonne théière pour mon Doudou British .

 

Pour les appareils électriques, j’ai eu en cadeau le Kitchen Aid et je m’en sers presque tous les jours.

C’est à vous de faire votre sélection selon votre temps, vos demandes culinaires et vos moyens.

L’essentiel c’est votre engagement dans cette démarche et d’apporter votre pierre à l’édifice (Dicton du mouvement Colibri)

 

Acheter en vrac et local: Pourquoi?

Nous étions comme tout le monde avec une carte de fidélité pour chaque magasin où nous avons acheté:

Nous les avons mis sur la table et nous avons décidé d’en garder une seule (par principe je ne la citerais). Oh la la mon portefeuille s’est vidé d’un coup! Je peux dire honnêtement que nous avons   éliminé ces grandes surfaces avec plaisir.

Nous essayons d’acheter chez les petits commerçants qui produisent local et aussi en vrac là où il y a moins d’emballage plastique et où l’on peut ramener ses contenants et ses propres sacs à vrac.

 

 

Local et en vrac? C’est une nécessité d’acheter nos produits régionaux parce que cela fait travailler notre économie. Nous avons la chance d’avoir un jardin potager mais nous ne sommes pas autonomes pour tout: nous achetons les oeufs chez le fermier ainsi que le lait. Et pour les légumes et les fruits, il y a des maraichers. Vous savez où vous achetez et ce que vous mangez.

Ps: vous allez me demander: pas de viande? C’est assez rare en effet et nous trouvons sur les marchés des ventes de poulet fermier qui nous font plusieurs repas et une bonne base de soupe!

Le vrac permet d’acheter ce dont vous avez besoin et non d’acheter en quantité dans des emballages plastiques eux même enfermés dans un sac: acheter sans produire de déchet.

Il permet aussi une meilleure gestion de votre budget puisque c’est vous qui gérez votre stock et lorsque votre bocal est vide, remplissez le.

Pour stocker, il n’y a rien de tel que les bocaux en verre: étant une fan de brocante, j’ai tout acheté d’occasion (environ 50 pour 10 euros maxi). Seuls les joints sont à acheter neuf.

Encore une fois, allez y pas à pas pour vous adapter à votre nouvelle façon de consommer et d’acheter trop ou pas assez. il faut un peu de temps pour savoir quel type de contenant nous convient et on a toujours tendance à voir trop grand.

Des bocaux en verre doivent impérativement être lavés et stérilisés avant utilisation. Notez ce qu’il y a dans vos bocaux et essayer de garder les mêmes pour chaque usage!

Les bocaux en exposition ne sont pas là que pour être jolis, ils me permettent de voir ce que j’ai et cela me donne des idées pour les menus!

Prévoyez les menus à la semaine et si vous avez le temps cuisinez les soit le samedi soit le dimanche comme cela pas de panique ou de panne d’idée: et rien de vous empêche de faire un diner improvisé pour la famille!

Une cuisine propre et zéro déchet.

Je sais que l’endroit où l’on croit qu’il nous faut tous les produits les plus efficaces et les plus polluants: la cuisine—- eh bien je vais vous prouver le contraire, c’est parti!

Un évier impeccable:

  • Saupoudrez de bicarbonate de soude puis nettoyez avec une éponge humide.
  • Frottez les robinets avec un demi citron pour faire briller et désinfecter
  • Dans un contenant, mélangez du vinaigre, de l’eau et des écorces d’orange et/ou citron: désinfectant parfaitement naturel!
  • La pierre d’argile est un super nettoyant tout usage: l’essayer c’est l’adopter et personnellement je l’adore!

Si votre évier est bouché:

  • Versez 4 cuillères à soupe de bicarbonate et très lentement versez de l’eau bouillante.
  • Versez une petite tasse de bicarbonate dans l’évacuation et la même quantité de vinaigre blanc. Recouvrez et laissez agir 5 à 8 minutes puis versez un litre d’eau bouillante. N’hésitez pas à recommencer si nécessaire.
  • Ne jetez plus le marc de café, videz le dans votre évier c’est très bon pour la tuyauterie.

 

Les éponges:

  • Imbibez de citron puis les tremper dans de l’eau bouillante.
  • 3 cs de bicarbonate avec quelques d’huile essentielle de tea tree que vous ajoutez à de l’eau et plongez y les éponges!

 

L’odeur  dans la cuisine:

  • Placez des coupelles de vinaigre avec quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix.
  • Dans une casserole avec de l’eau faire cuire des clous de girofles, un bâton de cannelle et des écorces d’orange ou de citron.
  • Pensez à sortir les poubelles régulièrement et les laver au bicarbonate.
  • Déposez une branche de thym sous la cloche à fromage pour ôter l’odeur.

 

Dans le réfrigérateur:

  • Placez une coupelle de vinaigre blanc, de marc de café ou de flocons d’avoine pour garder l’odeur du frais.
  • Placez une petite rondelle de bois imbibée d’huile essentielle de vanille pour une odeur sucrée.
  • Nettoyez le frigo avec de l’eau chaude et du bicarbonate

 

Dans le four:

  • Placez  un bol d’eau chaude et 3/4 cs de jus de citron—-laissez refroidir dans le four

 

Les planches en bois:

  • Frottez avec du sel et du jus de citron.

Les casseroles, la bouilloire:

  • Versez du vinaigre et de l’eau et faites bouillir longuement.

 

Pour les sols:

  • Le savon noir

 

Pour l’entretien des meubles en bois:

  • Vous pouvez réutiliser le mélange eau/vinaigre/ écorce d’orange et citron.

 

 

Je pense que nous avons vu l’essentiel concernant la cuisine donc à bientôt pour la suite de votre changement vers le zéro déchet!

 

Laisser un commentaire